CV et Commercial

Merci de nous envoyer votre CV et votre lettre de motivation manuscrite à l’adresse suivante : jerecruteuncommercial@version2000.fr

Partenaire Candidat : combien de fois avez-vous lu cette phrase au bas d’une annonce d’emploi ? Des milliers n’est-ce-pas ?

Si la mention manuscrite accolée à la lettre de motivation tend à disparaître – seules les entreprises qui pratiquent encore l’analyse graphologique la conserve – celle du CV reste d’actualité.

Pourtant, un bon CV ne fait pas un bon professionnel. Et c’est d’autant plus vrai dans les professions commerciales où parfois, accepter de sortir des clous est une opportunité formidable. Malheureusement, certaines entreprises peinent encore à entendre ce discours et à sortir des règles traditionnelles de la gestion des ressources humaines.
Alors, Partenaire Entreprise, si vous ne voulez pas être estampillée “vintage”, voici les raisons pour lesquelles vous devriez faire passer le CV de vos candidats à la trappe !

Certains commerciaux amplifient leurs réussites

Posons le sujet qui fâche directement sur la table : il arrive régulièrement que certains CV qui transitent entre nos mains soient volontairement surdimensionnés. Nous ne parlons pas de tromperie réelle de celui ou celle qui va s’inventer une expérience professionnelle ou un diplôme. Nous parlons de ces compétences qui sont un peu surévaluées, de ces chiffres un peu gonflés, de ces qualités un peu sur-vendues … Bien entendu, ce n’est pas bien malin de la part du candidat mais comment lui en vouloir alors que les entreprises cherchent sans cesse le mouton à 5 pattes ? Et oui, messieurs-dames du recrutement, opérationnels, vous êtes parfois très difficiles à séduire !

Le niveau d’étude ne fait pas la qualité du commercial

Si les diplômes restent encore le graal pour accéder à certains beaux postes en entreprises, ils ne doivent être considérés que comme une indication, un guide pour les recruteurs et sont loin d’être le gage du profil parfait.
L’an dernier, un cabinet de recrutement a lancé une grande consultation auprès de 50 000 commerciaux. Sur la compétence testée “capacité de prospection”, les candidats de niveau bac ou les autodidactes ont obtenu des notes 10% supérieures à celles des candidats issus d’école de commerce tandis que ces derniers ont obtenu de meilleurs résultats sur la compétence “méthode et organisation” … Alors, que choisir ? un jeune peu diplômé qui n’aura pas peur d’aller prospecter quitte à s’éparpiller ou un jeune bac+5 qui sera un peu trop timide mais qui en revanche, sera le roi de l’organisation ? Choix difficile !

Le CV reste impersonnel

Vous avez un CV à la main et en toute fin, dans la rubrique “divers”, sont notées les mentions : déterminé, dynamique et volontaire. Des qualités parfaites pour un bon commercial n’est-ce-pas ? sauf que rien prouve que le candidat possède bien ses savoirs-être que vous recherchez. Tout comme rien ne prouve qu’il a le sens de l’écoute, la capacité à se renouveler et qu’il a su augmenter le chiffre d’affaire de sa dernière entreprise de 25% en moins de 6 mois.

Voilà où le bât blesse avec le CV. Il est ce que le candidat a bien voulu indiquer. Loin d’être parole d’Evangile, le CV reste à manier avec précaution. Et il est bien dommage d’écarter des candidats sur la seule lecture de leur CV.

Le recrutement des profils commerciaux est un véritable défi pour les entreprises. Non seulement les candidats manquent à l’appel mais la caractéristique même du métier incite les services RH à revoir leur process de recrutement.
Moins de rigidité, plus d’ouverture d’esprit, plus d’entretiens en face à face donc plus de temps, d’énergie, d’argent … Il est bien entendu que s’ouvrir à des profils atypiques, à des candidats moins expérimentés sera plus contraignant pour la structure. Mais cela reste certainement moins risqué que de faire confiance à un CV pour l’embauche d’un professionnel dont l’activité est étroitement lié à l’humain et à sa relation aux autres.

Spécialisé dans le recrutement des commerciaux, BusinessPeople est là pour vous accompagner dans cette démarche et vous présenter des candidats qui, même s’ils n’ont pas le CV parfait, auront le bon profil pour votre secteur d’activité et vos besoins. Faites-nous confiance et laissez tomber les CV, c’est dépassé !