Si les femmes sont encore sous-représentées dans les fonctions commerciales, leur position évolue toutefois. Les entreprises prennent conscience du potentiel des femmes dans leurs équipes de vente.


Les chiffres ne sont pas tous d’accord entre eux mais c’est un fait, les femmes sont encore peu présentes dans les métiers commerciaux.
En septembre 2014, Linkedin publiait un sondage faisant état de 39% de femmes dans les effectifs des fonctions commerciales tandis que selon les chiffres de la DARES (Direction de l’animation et de la recherche des études et des statistiques), on trouve uniquement 25% de femmes dans ce secteur d’activité.
La parité est encore très loin…
Quant à l’égalité de salaires entre hommes et femmes occupant les mêmes fonctions, le domaine du commerce ne fait pas exception, au contraire même puisque l’écart de rémunération est près de 15% au détriment des femmes alors qu’il est moindre dans d’autres secteurs professionnels.

La place de la femme dans la société a changé
Pourtant, certaines entreprises prennent conscience du potentiel féminin dans les métiers de la vente et mettent en place au sein de leurs procédures RH des règles favorisant les recrutements diversifiés.
Comme PSA Peugeot Citroën qui recrute 30 % de femmes à des fonctions commerciales, Renault Nissan dont l’objectif est de recruter chaque année 50% de femmes et Bouygues Telecom dont 40% des forces de vente sont des femmes.
Nous sommes pourtant loin des secteurs dit féminins comme la beauté, le luxe ou encore la mode.
La société a évolué et l’existence de nombreuses familles monoparentales a changé la donne. Les femmes sont de plus en plus au cœur des décisions d’achat et dans des secteurs traditionnellement masculin.
Elles achètent véhicules neufs, matériels de bricolage, souscrivent des prêts immobiliers et abonnements de téléphonie pour toute la famille.
Or, pour bien vendre, il faut comprendre ses clients et donc leur ressembler un peu …

Les femmes, véritable atout des équipes commerciales
S’il n’est pas question de ne recruter que des femmes au sein des équipes commerciales, la diversité a du bon et les femmes sont dotées de qualités indispensables pour mener à bien des transactions commerciales.

  • Elles sont particulièrement tenaces tout en ayant une capacité d’écoute fine et une sensibilité non négligeable lorsque l’on est en contact avec la clientèle.
  • Elles osent une exigence élevée en première proposition commerciale.
  • Elles sont factuelles et ne se vendent pas elles-mêmes à la différence de certains hommes qui se mettent en scène.
  • Elles ont le sens du détail qui font la différence et sont généralement très perfectionnistes …

Bref, faire le pari de la féminisation de ses équipes commerciales est un atout pour l’entreprise.
Toutefois, le peu de femmes dans ce secteur ne relève pas toujours d’un refus des entreprises de changer les choses. Les femmes doivent aussi lutter contre elles-mêmes. Elles sont parfois paralysées par des situations qu’elles ont la capacité de gérer mais pour lesquelles elles doutent et manquent de confiance en elles.
D’où la création de nombreux réseaux féminins dans différents secteurs d’activité permettant aux femmes d’échanger leurs expériences, de s’encourager et d’apprendre à aller au-delà de leurs craintes tout en s’appuyant sur un réseau fort, véritable atout pour une évolution professionnelle intéressante.